31 juillet 2017

Les épillets



Au retour de promenade vous faites une inspection du pelage pour repérer les tiques, mais pensez aux  épillets .
Il faut être vigilant sur votre lieu de vacances, et y penser si vous séjournez dans une région sèche, plus spécialement si le reste de l'année vous n'êtes pas concernés par ce problème qui est un véritable fléau en été. 




Ils peuvent se loger dans les coussinets, remonter dans les narines, les oreilles ou l'anus et nécessiter une visite d'urgence chez le vétérinaire.


L'épillet est l'extrémité rigide des graminées sauvages, des épis de blé, d'avoine, d'orge…

Lorsque les herbes sont sèches,  ce minuscule épi va se prendre dans les poils du chien et va migrer extrêmement rapidement. 
Il peut s'introduire dans le conduit auditif, dans l'œil, l'anus, le vagin ou entre les coussinets. 



Comme il est bordé de sortes d'arêtes il ne peut pas ressortir, par frottement  il va pénétrer sous la peau où il peut provoquer lésion ou abcès.




S'il se loge entre les doigts et les coussinets sa présence sera particulièrement douloureuse, l'animal va boiter. Il est très difficile de retirer  la pointe de l'épillet qui risque de se casser et de provoquer une infection.
 On peut déceler sa présence dans l'oreille (là aussi fort douloureuse,) car l'animal secoue la tête, la penche sur le côté comme pour faire sortir ce qui le gêne, il se gratte vigoureusement. Si l'épillet gagne le conduit auditif, il peut provoquer une otite ou perforer le tympan.
Il devra être retiré sous anesthésie.

Si l'herbe pénètre dans les narines, l'animal éternue, elle peut ensuite progresser dans les cavités nasales, la trachée, et aller jusqu'aux bronches ou aux poumons. 
L'épillet peut aussi s'introduire dans l'œil sous la paupière, sans intervention la cornée peut être touchée. 

Quel que soit l'endroit où se fixe l'épillet, c'est une urgence vétérinaire car il se déplace très vite et l'infection peut se déclencher en 24 heures. 



Un trou ou une croûte, une boule sous la peau ( au point d'infection) des poils collés dans le pelage, le chien qui se lèche entre les doigts, qui secoue la tête... doivent alerter.

L'animal peut être abattu, avoir de la fièvre si l'infection est déjà déclarée.








Plusieurs points de suture ont été nécessaires pour refermer la plaie, 
on voit bien que cet évènement doit être pris au sérieux. 




Prévention et lutte

Soyez vigilant sur les espaces où le chien va courir.
Examinez le pelage après la promenade pour repérer les épillets et les tiques.
Brossez le chien en rentrant.

Coupez les poils entre les coussinets et entre les doigts.
Vérifiez tous les jours tous les doigts des quatre pattes. 

Entretenez les oreilles de votre Landseer par un toilettage soigné, moins les poils seront fournis, moins l'épillet aura de facilité pour s'introduire dans l'oreille. 

Pour les mâles, l'épillet peut rentrer dans le fourreau.
Chez les femelles, il peut s'introduire dans la vulve.







22 juillet 2017

Vacances à la plage

Je vous remonte un article ancien mais les recommandations sont les mêmes ....


Quelques précautions s'imposent :






Sable et eau de mer
L'eau de mer irrite la peau, le sable peut provoquer des conjonctivites, il est indispensable de rincer l'animal à l'eau douce pour éliminer le sel et le sable en particulier entre les doigts.
Il faut bien sécher le chien pour éviter les problèmes dermatologiques et en particulier les risques de hotspot .



Boire trop d'eau de mer peut provoquer des diarrhées. 
Le vent et le sable sont des ennemis de l'été,  le sable est irritant, l'œil est rouge et larmoyant, l'animal se frotte. Prévoyez un collyre dans votre trousse  pour traiter avant qu'il n'y ait infection.
Il ne doit pas passer la tête par la fenêtre lors des voyages en voiture pour protéger ses yeux et ses oreilles. 
Sur les plages de  galets, ne lancez pas de cailloux au  chien qui pourrait se casser une dent en jouant. 

Les méduses
Leurs tentacules sont couvertes de cellules urticantes qui restent actives même lorsque la méduse est morte, ce sont donc les pattes et surtout les coussinets du chien qui peuvent être touchées. Elles provoquent des brûlures très vives et douloureuses. 
Il faut rincer au sérum physiologique ou à  défaut à l'eau de mer (l'eau douce fait éclater les vésicules urticantes). Si vous voyez des filaments de tentacules, il faut les retirer à la pince à épiler.





Les oursins
Marcher sur un oursin provoque une forte douleur, mais surtout les piquants sont extrêmement fragiles et ils se cassent en pénétrant dans la peau. Comme ce n'est pas une seule, mais plusieurs épines qui rentrent dans la patte le chien ne peut plus la poser. ll faut essayer de les extraire sans les casser et appliquer un désinfectant car les oursins sont souvent porteurs de bactéries. 
Enduisez la patte de vaseline ou a défaut d'huile et protégez-la par une compresse. La substance grasse aidera à éliminer les épines ou rendra leur extraction plus facile.

Le vétérinaire peut donner un traitement antibiotique pour éviter les risques de surinfection. 

20 juillet 2017

Article du Berry Républicain  suite à notre week end des 24 et 25 juin :




Plein de cadeaux pour tous les chiens présents : jeux, gourmandises, pendentif lumineux pour balades nocturnes....


1 juillet 2017

Rencontre de goule...suite

Trop occupés par les activités diverses, l'heure du départ pour certains participants est arrivée avant que nous ayons eu le temps de faire la photo de groupe.

Les chanceux qui ont pu prolonger leur séjour jusqu'au lundi ont posé devant la nouvelle banderole de l'association.
Cette séance a donné lieu à de nombreuses photos du public venu profiter du site ; pour beaucoup ce fut l'occasion de faire connaissance avec le Landseer, de poser des questions sur la race et de découvrir les activités pratiquées par nos chiens.

Une journaliste nous a également rendu visite et a pu apprécier les activités proposées.

Quelques uns des participants week-end


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...