31 juillet 2016

Le chien et l'eau

Même s'ils ont les pattes palmées et sont souvent d'excellents nageurs, certains Landseer n'aiment pas l'eau !
Ne le forcez surtout pas ce serait le bon moyen de le dégoûter à jamais !



Ne cherchez pas à imiter les champions du travail à l'eau qui ont de longues heures d'entraînement derrière eux. 
Le chien qui n'a pas l'habitude du milieu aquatique risque, à cause d'une nage désordonnée, de s'épuiser rapidement et l'accident guette. 





Ne partez pas nager loin avec un chien qui n'a pas l'habitude, pensez qu'il lui faudra revenir ! 

Attention aux courants, aux vagues....
  
Les plages sont souvent interdites aux chiens en période estivale, mais si vous avez la possibilité de le faire baigner en rivière ou dans un lac ce sera l'idéal, habituez- le grâce au jeu. 
Là aussi, rinçage obligatoire  car de multiples bactéries peuvent proliférer. 


Mais attention ! Le chien qui n'a pas l'habitude risque de s'accrocher à vous , et si vous n'avez pas de combinaison, votre bronzage risque de se retrouver zébré de griffures !!!




24 juillet 2016

7 ans déjà !

Bon anniversaire Eliott !

Beau, sympa, calme, un amour de chien...
Nous te souhaitons encore de belles années. 





21 juillet 2016

Canicule...suite

Les fortes chaleurs règnent sur la France, prenez soin de vos chiens !




Les vétérinaires reçoivent nombre d'animaux à traiter par perfusions en ce moment. Malheureusement plusieurs cas se sont avérés mortels.


  En effet si parfois l'insouciance et le manque de précautions des maîtres est à l'origine de ces accidents, ce n'est pas toujours le cas : des chiens ont été victimes de coups de chaleur alors qu'ils étaient à l'intérieur de l'habitation avec 26 °, température vite atteinte quand il fait entre 30 et 35, voire 40 à l'extérieur, mais nous n'y pensons pas avant de connaître un animal qui en a été victime.






Accablés par la chaleur, certains chiens rechignent à se lever pour aller boire. Or ils se déshydratent très vite, il faut insister pour que votre Landseer aille se désaltérer, et rester vigilant.
Le chien halète pour réguler sa température, mais si ce halètement est permanent, prudence : prenez sa température.


La température normale étant de 38°5, pas d'affolement si l'animal arrive à 39°, par forte chaleur sa température sera forcément plus élevée. Par contre à partir de 39°2 ou 39°3, hydratez votre chien et n'hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire au moindre doute : le coup de chaleur est une véritable urgence.

 Le chien ne bouge pas beaucoup en ce moment, comme l'humain il économise ses gestes mais surveillez son oeil qui doit reste vif





Relisez l'article précédent pour les précautions à prendre :

N'hésitez pas à utiliser un ventilateur.
Mouillez lui la tête et la nuque si la température de la pièce est trop élevée. .
Trempez lui les pattes dans l'eau.
Vérifiez sa température.
Changez régulièrement l'eau de sa gamelle.

Vigilance accrue avec un chien vieillissant, fragilisé par une pathologie,  avec une femelle gestante ou des chiots. 


18 juillet 2016

Le coup de chaleur

Le coup de chaleur fait partie des urgences vétérinaires et est la plupart du temps dû à l'inconséquence et à la négligence des maîtres.






On pense bien évidemment au chien laissé dans une voiture au soleil où la température atteint rapidement les 70 °…

Mais le coup de chaleur, rapidement mortel, peut survenir même si l'animal n'est pas enfermé.
Le chien ne transpire pas, le seul moyen de réguler sa température c'est  le halètement.

Un chien laissé sur un balcon, dans un jardin, sur la plage peut être victime d'un coup de chaleur en très peu de temps.

Signes :

Il halète de plus en plus fort parce qu'il est en manque d'oxygène, les muqueuses sont bleutées  la langue devient violette, la température du corps monte jusqu'à 41, 42°.

L'animal est  prostré, salive  beaucoup. L'abattement peut alterner avec des phases d'agitation. Il peut ensuite être pris de convulsions.
A ce stade l'accident cardiaque peut survenir très vite.

Que faire?

Il faut le mettre rapidement à l'ombre, de préférence dans une pièce fraîche et abaisser sa température.
Le premier geste pour le sauver sera de le  refroidir progressivement avec des serviettes mouillées sur la nuque (siège de la régulation thermique) et le crâne, puis avec un jet d'eau en insistant sur la nuque, ensuite poser un sac avec des glaçons à la base du crâne.

Dès que possible il faut le transporter chez le vétérinaire le plus proche, en lui maintenant ses serviettes mouillées  sur la nuque et le dos.

La prise en charge est une urgence :

Il sera mis sous perfusion pour être  réhydraté, le praticien lui administrera des corticoïdes en intraveineuse et le chien sera hospitalisé quelques jours dans les cas les plus graves.

Si la température de l'animal était très élevée,  des séquelles neurologiques peuvent subsister.







Prévention :

Eviter les longs voyages en voiture par grosse chaleur  Faire des arrêts fréquents pour le mettre à l'ombre et lui donner à boire.

Ne pas laisser le chien  dehors en plein soleil aux heures chaudes de la journée, lui aussi a droit à la fraîcheur de la maison.

Laisser une  gamelle d'eau à proximité en permanence et la renouveler pour qu'il ait à disposition une eau fraîche mais non glacée.
Ne pas demander d'effort  au chien pendant les fortes chaleurs : randonnées, course, jeux en plein soleil.
Lors de promenades mouiller le chien  en insistant toujours sur la tête et le coup, lui faire tremper ses pattes dans l'eau.






De toute façon s'il a le choix, il rentrera se mettre au frais largement étalé sur le carrelage.

Un chiot, un chien âgé ou malade seront d'autant plus vulnérables. 

Spécial Landseer : plus votre chien est noir, plus il sera sensible à la chaleur. Faites l'expérience : mettez votre main alternativement sur les zones blanches et noires quand votre chien est au soleil....
N'oubliez pas que si vous avez chaud, c'est pire pour votre chien ! 


                                                                  à suivre....

Pensez à vous abonner à la newsletter pour recevoir nos conseils de l'été. 


13 juillet 2016

Les feux d'artifice


 Synonyme de feu d'artifice et de fête et de spectacles féériques pour nous le 14 juillet peut être source de stress, voire de panique pour les chiens. 


Les explosions des fusées, les illuminations du ciel, tout ceci peut l'affoler et le mettre en danger ! 

Il risque de s’échapper en arrachant son collier ou rompant sa laisse et prendre la fuite au péril de sa vie.
Un chien paniqué est capable de parcourir des kilomètres afin de tenter de fuir ce vacarme !



Précautions : 

Si vous allez voir un feu d’artifice,  laissez votre chien à la maison. Il y sera beaucoup plus heureux au calme dans son milieu  sécurisant. Vous passerez une bonne soirée et lui aussi ! 




  
Ne le laissez en aucun cas dans votre véhicule : pris de panique, il pourrait se blesser gravement.

Si de chez vous, on entend les fusées, ne laissez pas  votre chien dans le jardinil pourrait se blesser en tentant de s’échapper pour fuir le bruit. L’ouïe de nos chiens est nettement plus développée que la nôtre : 7 fois supérieure: les détonations qui nous semblent assourdissantes le sont encore plus pour eux !!!

Mettez votre chien dans une petite pièce sombre, fenêtres et volets fermés afin d’atténuer le bruit. Vous pouvez mettre la TV ou la radio afin de couvrir les sons extérieurs. L’idéal est la chambre où il peut aller se réfugier sous le lit  ou le séjour s’il peut se mettre sous une table.

Si vous restez à la maison lors du feu d’artifice, faites comme de rien n’était. Jouez avec lui afin de détourner son attention du bruit. S’il part se cacher, laissez-le et ne cherchez pas à le rassurer en le caressant ce qui ne ferait que le conforter dans sa peur !

Il est possible d' habituer le chien aux explosions et détonations. Il existe des bandes sons que vous pouvez passer à votre chien avec un volume très bas au départ puis en l'augmentant au fur et à mesure.

   

Bon 14 juillet, profitez des feux d'artifices ....

 sans votre chien !


Tous ces conseils sont aussi valables pour les chats !




9 juillet 2016

Pharmacie de voyage

Selon le principe, mieux vaut prévenir que guérir, pour des vacances sereines soyons prévoyants !

A emporter :







 Les basiques:

- Du sparadrap
- Une pince à épiler
- Des ciseaux
- Un thermomètre, la température normale du chien  se situe entre 38° et 38°5
- Des compresses stériles
- Une bande pour maintenir un pansement, non collante évidemment !
- Un tire- tiques.

Le traitement contre les puces ou les tiques ( pipettes ou comprimé) aura été administré avant le départ  mais soyez vigilant, il y a prolifération de tiques un peu partout cette année.
Dans le sud de la France ou de l'Europe,  protégez votre compagnon contre les phlébotomes qui transmettent la leishmaniose avec le port d'un collier spécial.

Quelques produits : 

Nous ne pouvons pas vous citer de noms, emportez ce que vous  avez déjà utilisé ou demandez à votre vétérinaire de vous constituer une trousse d'urgence.
- Un anti-diarrhée.
- Un produit antiseptique qui ne pique pas pour nettoyer une plaie.
- Un lait ou une crème pour les petits problèmes dermatologiques. Pensez aux hotspots et à  l'eczéma  plus fréquents en été à cause de la chaleur et de l'humidité.
- Une pommade cicatrisante.
- Une lotion nettoyante pour les oreilles..
- Un collyre neutre, par exemple si ses yeux sont irrités par le sable ou l'eau de mer.


Il s'agit simplement de pouvoir soigner des petits bobos en vacances, en cas de doute, consultez !

Ne donnez jamais de médicament humain à votre chien s'il n'a pas été prescrit ou conseillé par le vétérinaire.




Consultez en urgence :

Au moindre signe de coup de chaleur : température élevée, il a du mal à respirer, il bave, la langue devient violette, le chien peut perdre connaissance.

S'il a été en contact avec des chenilles processionnaires  : difficultés respiratoires, il n'arrive plus à déglutir, la langue gonfle et devient violette.


Consultez rapidement :

Si votre chien a de la fièvre, au-dessus de 39°
S'il boite ou manifeste des signes de douleur
S'il est abattu   et refuse de manger, il est normal qu'un chien qui perd ses habitudes mange moins ou pas les premiers jours.
S'il secoue la tête  et ne se laisse pas toucher (risque de présence d'un épillet)








5 juillet 2016

Voyager avec son chien .... c'est possible


Près de 8 millions de chiens en France ...

Un sondage récent révèle que 67 % des propriétaires de chiens souhaitent l'emmener avec eux en vacances.


Ses bagages

Que vous partiez chez des amis, à l'hôtel en camping.... n'oubliez pas ses objets familiers : couverture, gamelle, jouets.... qui seront autant de repères pour lui.

Sa pharmacie est essentielle, ayez toujours sous la main les produits de base pour les petits bobos
 (dans un prochain article : la pharmacie de voyage)







Le transport

S'il risque d'être malade en voiture demandez à votre vétérinaire de lui prescrire un traitement à prendre avant le départ. 
Donnez lui seulement un repas léger, mais arrêtez vous fréquemment pour le faire boire.
Ce sera aussi l'occasion de se dégourdir les pattes.
Quand vous vous arrêtez, tenez-le toujours en laisse pour éviter qu'il se sauve, même s'il n'est pas fugueur un contexte inconnu peut l'affoler.
Veillez à ce qu'il soit à l'ombre dans la voiture, une simple serviette de toilette sur la vitre lui évitera le plein soleil et bien sûr  ne le laissez jamais dans une voiture en stationnement où, même par ciel voilé, la température va monter très vite.



Voyages à l'étranger

Législation en Europe : 

Elle s'est beaucoup assouplie ces dernières années et simplifie les voyages avec son compagnon.


Pour tous les déplacements en Europe :

* le chien doit avoir plus de 3 mois
* être identifié par une puce électronique
* être vacciné contre la rage
*  posséder un passeport européen.


Certains pays comme la Grande Bretagne et les Pays Scandinaves avaient des exigences particulières: vermifugation attestée par le vétérinaire, titrage d'anticorps, quarantaine... qui rebutaient les voyageurs, ces mesures nécessitant parfois un délai de plusieurs mois avant le départ.

Royaume Uni, Malte, Irlande et Finlande :

En plus des mesures énoncées ci-dessus :
la vemifugation contre l'ecchinococcose est obligatoire et doit être effectuée entre 1 et 5 jours avant l'entrée sur le territoire et certifiée par un vétérinaire.
Il est à noter qu'en Grande Bretagne l'animal ne doit pas rentrer par un moyen de navigation privé.

Pays Scandinaves :

Pour le Danemark, ce sont les mesures européennes qui s'appliquent.

Après avoir aboli le titrage d'anticorps,  la Suède a aussi supprimé la vermifugation avant l'entrée dans le pays.

Norvège :
Le chien doit être identifié par puce, avoir un passeport européen et être vacciné contre la rage.
De plus, il doit être traité contre le ténia du renard dans le pays de départ pour rentrer sur le territoire (se renseigner sur les délais sur ce site .)

Les 2 traitements seront certifiés par un vétérinaire.





Bonnes vacances avec vos Landseer, n'oubliez pas de  faire le plein de photos et  de nous en faire profiter. 

Nous vous accompagnerons cet été avec de petits conseils et des photos clins d'oeil....
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...