18 mars 2017

Les chenilles processionnaires


Chaque année elles arrivent avec un peu plus d'avance,  l'alerte commence dès maintenant. 
Les chenilles processionnaires sont un réel fléau pour nos chiens.





L'infestation longtemps limitée au sud de la France et aux pins  gagne de plus en plus vers le Nord.
Différentes variétés de pins (pin maritime, pin noir d'Autriche, pin sylvestre…) peuvent être colonisées, mais d'autres espèces d'arbres sont aussi concernées, les chênes en particulier.


Photo INRA



 Les chenilles processionnaires sont les larves d'un papillon de nuit, elles se déplacent en file indienne d'où leur nom.


Elles sont couvertes de poils urticants terminés par des crochets, chacun étant  relié à une glande contenant du venin.                                          

 Le contact avec les poils suffit, ils peuvent se détacher de la chenille sous l'action du vent et provoquent des réactions graves.

Le chien va lécher les insectes ou des herbes, ou bien  se rouler sur le sol et sera alors  contaminé. 

 Même mortes, les chenilles processionnaires restent dangereuses , leurs poils conservent leurs propriétés urticantes pendant plusieurs mois. Si on touche la chenille, elle se défend en projetant ses poils.


photo 100% Landseer



Les signes :



Le chien peut lécher la chenille ou ses démangeaisons, dans ce cas il bave, vomit, la langue gonfle, il faudra un traitement rapide  sous peine de risquer une nécrose de celle-ci (le sang ne circule plus, et un morceau de langue peut tomber), l'animal ne pourra plus se nourrir.

- Le premier symptôme  qui va nous alerter c'est donc e chien qui se met à baver, produisant beaucoup de mousse. Attention, la langue gonfle très , très vite et devient violacée.

.Le contact avec la peau et les yeux entraîne de fortes démangeaisons, des oedèmes et des troubles oculaires.

-  Lorsque les poils sont inhalés le chien éprouve une difficulté respiratoire, il n'arrive plus à déglutir, les symptômes font penser à une crise d'asthme.



Photo INRA


Que faire ?

Il ne faut surtout pas frotter pour ne pas disperser la substance allergisante, il faut rincer rapidement la langue  du chien et racler les muqueuses pour enlever au maximum les poils urticants.
Si le chien n'est pas pris en charge rapidement il risque une nécrose de la langue avec un pronostic dramatique. 

Attention aux chiennes qui ont une portée : Il faut absolument isoler la mère de ses petits, elle pourrait les contaminer quand les chiots viennent se frotter contre elle. Il faut laver, la chienne, bien la rincer et la sécher avant de la remettre en contact avec ses chiots.

1 heure pour agir



Se rendre en urgence chez un vétérinaire est impératif.



A suivre...

9 février 2017

Championnat de France de sauvetage à l'eau



La liste des sélectionnables pour le Championnat de France en mer et en eau douce a été publiée par la CUNSE.



Darius de l'Esquirou d'Oukiok est sélectionnable dans les deux disciplines.

Une grande complicité avec Hélène




Les Landseer, bien que peu nombreux, excellent dans le travail à l'eau.
 Quelques représentants de la race se sont déjà illustrés...

Darius a fait ses preuves en réussissant brillamment son troisième degré en  2015.

En 2016, il a passé les sélectifs qui lui ont permis d'être sélectionnable pour le Championnat de France.




Le Championnat de France de sauvetage en mer aura lieu les 22 et 23 avril 2017 à Trévou-Tréguignec, dans les Côtes d'Armor.


Le Championnat de France en eau douce se déroulera à Priziac, Morbihan, les 16 et 17 septembre 2017.




Chaque année, Darius participe à la démonstration de travail à l'eau lors de la rencontre de l'association 100% Landseer.

Alawa, Eliott, Isathys, Folie, Ironie et Lunike seront là encore cette année au plan d'eau de Goule (Bessais le Fromental, Cher) les 24 et 25 juin 2017.

Nous vous attendons nombreux pour leur démonstration !







18 janvier 2017

Froid et neige




 Le Landseer est un chien plutôt rustique, sa corpulence et sa fourrure lui permettent de résister aux froids les plus vifs.
Il n'est pas inutile de rappeler malgré tout que ceux qui vivent à l'extérieur doivent avoir un abri avec de la paille ou une couverture isolante pour se protéger.

Les chiots et les chiens âgés  sont plus fragiles et devront être gardés au chaud et à l'abri de l'humidité.




Les animaux qui vivent surtout à l'intérieur seront évidemment plus sensibles aux grands froids, pensez-y lors de longues journées à l'extérieur en montagne par exemple.

Attention aux gamelles métalliques quand il gèle, mieux vaut utiliser le plastique, penser à les rentrer et à les remplir régulièrement, ce qui évitera que le chien avale de l'eau glacée.




Les chiens adorent jouer dans la neige, ne les privez pas de ce plaisir mais restez vigilants.

Manger de la neige en quantité va provoquer troubles digestifs et diarrhées, ne le tentez pas en lui lançant des boules de neige.





    
Le sel de déneigement peut provoquer des intoxications sérieuses si le chien absorbe de la neige , attention donc lors des balades en ville. 
Le sel peut aussi provoquer des lésions sur les coussinets, rincez-lui les pattes à l'eau tiède au retour ce qui évitera aussi que le chien se lèche frénétiquement et avale du sel en plus de l'irritation des pattes.  Chez vous utilisez plutôt du sable.

Puisque c'est la période, attention aussi à l'antigel pour voitures, hautement poison , de plus le chien est attiré par son odeur et son goût, et une très petite quantité peut être dramatique . Il s'agit d'une urgence vétérinaire.






Si vous vous promenez à la campagne pas de problème de sel, mais il faudra retirer les petits glaçons ou paquets de neige qui se collent entre les doigts et peuvent le gêner, irriter les coussinets et provoquer des engelures. 
Pour cette raison pensez à couper les poils entre les coussinets, certains Landseer n'en ont pas besoin, chez d'autres, au contraire, la pousse est extrêmement rapide.  Les griffes trop longues gêneront le chien sur sol gelé.
L'animal qui s'est roulé dans la neige sera séché et frictionné pour éviter que l'humidité ne provoque de l'eczéma.




 En ce qui concerne les zones sensibles au froid, pensez à hydrater la truffe avec de la vaseline par très basses températures si le chien reste longtemps dehors, chez les mâles la peau des testicules est  à surveiller, les oreilles aussi sont fragiles.

  
 Les courses sur la neige gelée, ou sur chemin verglacé peuvent  être à l'origine de traumatismes ou de blessures.


Si vous envisagez une longue randonnée avec votre chien, il vaut mieux protéger les coussinets avec un produit spécial qui tanne la peau. Il faut enrichir sa ration alimentaire quotidienne, ne lui imposez pas un effort trop soutenu s'il n'en a pas l'habitude et pensez à lui donner à boire.

En montagne attention à la réverbération du soleil sur la neige qui peut être aussi dangereuse que pour l'homme.



10 janvier 2017

Voeux....



Il n'y a pas que les Landseer pour vous souhaiter une bonne année.

Kira (11 ans) vous adresse tous ses voeux depuis Liège.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...